Le délai de carence : définition et incidence

La notion de délai de carence s’applique lors des remboursements de nos soins par la Sécurité Sociale ou par l’assurance complémentaire santé. Mais que signifie exactement le délai de carence ?

Qu’est-ce que le délai de carence ?

Par définition, le délai de carence de la Sécurité sociale correspond à la période entre la constatation d’une maladie et d’une incapacité de travail et le versement des indemnités journalières par l’Assurance maladie. Cette période est de trois jours, c’est-à-dire que le salarié malade ne touchera d’indemnité qu’à partir du quatrième jour.

Principe du délai de carence

Principe du délai de carence

Mais lorsqu’il s’applique dans le cadre d’un contrat de remboursement d’assurance complémentaire santé, le délai de carence indique la période d’attente qui s’écoule entre l’ouverture d’un droit et le versement des prestations correspondantes, dont la prise en charge des frais médicaux.

L’assuré ne sera donc pas du tout pris en charge durant ce délai d’attente.

Certains actes médicaux peuvent également subir un délai de carence, comme c’est souvent le cas de la prise en charge des appareils dentaires, où le remboursement sera pris en compte seulement après trois mois de vie du contrat. Durant cette période, l’assuré ne sera donc pas remboursé de ses appareils dentaires.

L’incidence du délai de carence

Si le délai de carence instauré par l’Assurance maladie permet de limiter les abus d’arrêts de travail, il peut parfois paraître excessif dans le cadre des remboursements des organismes de complémentaire santé. De manière générale, ce délai d’attente s’applique sur les dépenses de santé coûteuses comme les frais d’optique, dentaires, et auditifs. De plus, le délai de remboursement varie beaucoup : entre un mois voire un an. En cas de besoin, la garantie complémentaire santé n’aide donc pas du tout.

En outre, l’assuré malade qui vient de souscrire une assurance complémentaire santé avec délai de carence devra assumer seul ses frais médicaux, qui peuvent être élevés. En effet, certains incidents médicaux ne préviennent pas.

Privilégier les mutuelles sans délai de carence

Il convient donc de bien vérifier que l’organisme de complémentaire santé n’abuse pas sur le délai de carence avant de souscrire. Il existe même des compagnies d’assurance qui rembourse immédiatement les frais médicaux sans délai de carence. Il faut comparer les offres et privilégier celles qui ne pratiquent pas de délai de carence, avant de choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.