Stage étudiant : les possibilités de couverture santé

Presque tous les étudiants doivent passer par le stage pour leurs premiers pas dans le monde professionnel. Mais parfois, le stage n’est pas rémunéré, alors qu’on a besoin d’une bonne protection santé pour nous couvrir correctement en cas de besoin. Quelles sont donc les possibilités de couverture santé pour les étudiants stagiaires ?

Une couverture santé étudiant stagiaire selon les conditions de stage

De manière générale, les possibilités de couverture santé sont différentes selon que le stagiaire soit rémunéré ou pas durant sa période de stage.

Couverture santé pour stagiaire rémunéré

Un stage qui dure plus de deux mois consécutifs implique une rémunération. Le stagiaire aura ainsi droit à la même prise en charge des frais de santé comme tous les autres salariés. Il sera donc couvert normalement par la Sécurité Sociale en cas de maladie ou de grossesse.

Pour bénéficier de cette protection sociale, le stagiaire doit déclarer son changement de statut (stagiaire) à la Sécurité Sociale, muni d’une copie de sa convention de stage, de ses bulletins de salaire, du RIB et de la copie de sa carte d’identité.

Complémentaire santé pour stagiaire étudiant.

Complémentaire santé pour stagiaire étudiant.

Couverture santé pour stagiaire non rémunéré

L’entreprise n’est pas obligée de rémunérer le stagiaire, si le stage en question dure moins de deux mois consécutifs. Le stagiaire sera alors remboursé de ses frais médicaux par la Sécurité Sociale, mais pas en tant que salarié : la couverture est limitée. Aucune indemnité journalière n’est donc prévue en cas d’arrêt de travail, comme c’est également le cas des congés maternité/paternité ou des prestations d’assurance invalidité et décès.

Toutefois, un stage impliquant une augmentation de risque nécessite plus de vigilance, même pour un stage de courte durée. Il convient donc de se renseigner auprès de l’Assurance maladie.

Dans tous les cas, le stagiaire peut souscrire un contrat de complémentaire santé. D’ailleurs, les étudiants doivent généralement en souscrire un. Les mutuelles proposent des formules accessibles et adaptées.

Complémentaire santé pour étudiant stagiaire

Pour une bonne couverture des frais de santé, le stagiaire devrait avoir une couverture complémentaire santé, que son stage soit rémunéré ou pas. Presque toutes les mutuelles et les compagnies d’assurance santé proposent des formules adaptées au profil des stagiaires et des étudiants : petits budgets et couverture essentielle. Ces formules sont en plus modulables en fonction des besoins spécifiques à chaque individu.

Mais il convient de bien comparer les offres sur le marché pour trouver les garanties santé au meilleur rapport qualité/prix.

Couverture en cas de stage à l’étranger

Si on doit effectuer un stage à l’étranger, les possibilités de couverture santé dépendent du pays de destination. Si le stage est effectué dans un pays de l’Union Européenne et en Suisse, la couverture santé sera similaire que celle des pays européens, mais à condition de posséder une carte européenne d’assurance maladie. Toutefois, souscrire une assurance pour expatrié peut s’avérer nécessaire pour un séjour entièrement serein et bien couvert. Sur place, il est également possible de souscrire une couverture complémentaire santé adaptée au statut d’étudiant. Pour un stage rémunéré, la cotisation peut être plus élevée.

Enfin, privilégiez les mutuelles étudiantes, parce que certaines prévoient une couverture double en France et à l’étranger. Le montant des cotisations sera ajusté selon les mois passés en France et à l’étranger.

Noter que pour les étudiants étrangers en France, ils ont droit au régime étudiant de la Sécurité Sociale française durant leur stage. Mais dans certains cas, ils doivent également souscrire une assurance maladie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.