le remboursement des soins gynécologiques

Les femmes ont besoin d’un suivi gynécologique régulier, afin de préserver leur santé. Au moins, une consultation chez le gynécologue est requise. Pour les jeunes filles, c’est le gynécologue qui devrait leur conseiller et prescrire un moyen de contraception, après avoir effectué des palpations et des examens de contrôle. Pour le suivi des grossesses, le traitement des dysfonctionnements hormonaux, pour les infections génitales, on doit toujours s’adresser au spécialiste : le gynécologue.

Remboursement des soins gynécologiques par la Sécurité Sociale

Les consultations gynécologues font partie des prestations prises en charge par la Sécurité Sociale. Il s’agit d’une spécialité où il est possible de demander une consultation en accès direct. Ainsi, il n’est pas obligatoire de passer par la prescription d’un médecin traitant pour bénéficier du remboursement de l’Assurance maladie obligatoire. Cela concerne notamment les examens cliniques gynécologiques périodiques, les actes de dépistage, la prescription et le suivi d’une contraception, le suivi des grossesses, l’IVG médicamenteuse. Toutefois, on doit avoir déclaré un médecin traitant pour être prise en charge à 70%. Dans le cas contraire, la Sécurité Sociale ne nous remboursera qu’à hauteur de 30% du tarif de convention.

remboursement soins gynecologiques

comment se pratique le remboursement des soins gynécologiques

En dehors de ces situations, il est nécessaire de passer par un médecin traitant qui nous orientera vers un gynécologue.

A titre d’information, les tarifs de base de la Sécurité Sociale sont de :

  • 28 euros pour les consultations chez des gynécologues du secteur 1, appliquant le tarif de convention ;
  • 23 euros pour les consultations chez des gynécologues du secteur 2, ceux qui appliquent des honoraires libres.

Dans tous les cas, il reste toujours une somme qui reste à notre charge. Afin de mieux rembourser nos dépenses de santé, il est indispensable d’avoir une couverture complémentaire santé.

La prise en charge des soins gynécologiques par les mutuelles

Plusieurs mutuelles prennent en charge les frais de gynécologie non remboursés par le régime obligatoire. Ces mutuelles vont donc nous aider à supporter le ticket modérateur ou le reste à charge de la Sécurité Sociale. Même les dépassements d’honoraires seront pris en charge par certaines mutuelles.

Dans des cas précis comme un projet de grossesse par exemple, il est impératif d’avoir une prise en charge performante pour la gynécologie, parce qu’il sera question de suivi de grossesse. C’est également le cas des contraceptifs, que la Sécurité Sociale rembourse très mal. Une bonne complémentaire santé est donc requise.

Comment optimiser les remboursements des soins gynécologiques ?

Il est en effet important d’optimiser ses remboursements en soins gynécologiques, notamment si les besoins sont importants. Il convient donc de choisir la mutuelle ou l’assurance complémentaire santé qui proposerait la meilleure couverture au meilleur rapport qualité/prix. Il s’agit de faire un comparatif des offres disponibles sur le marché, mais des offres adaptées à nos besoins en gynécologie. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’utiliser les comparateurs gratuits de mutuelles sur Internet, qui nous permettent de personnaliser nos formules de contrat complémentaire santé, en spécifiant nos besoins sur le formulaire de demande de devis mutuelle. Ainsi, nous n’avons qu’à choisir la mutuelle qui couvre mieux nos dépenses en gynécologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.