La phytothérapie est elle acceptée par la mutuelle santé ?

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

Apparue dès l’Antiquité et classée aujourd’hui encore dans la catégorie des médecines douces non conventionnelles, la phytothérapie est une méthode médicinale fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. La phytothérapie utilise en effet l’action des plantes médicinales. Elle consiste à traiter certaines pathologies à l’aide de ces plantes (racines, feuilles, tiges). Parfois elle est utilisée comme complément d’un traitement médical classique. En effet, la phytothérapie pourrait soigner divers maux (infections, cellulite, dépression, troubles du sommeil, troubles de la digestion, hypertension), et connue pour apporter un effet préventif et curatif. Elle serait même efficace pour favoriser la concentration ou la mémoire.

De manière générale, les plantes subissent une transformation chimique arrivée sur le marché. Elles sont donc vendues soit sous la forme de tisane, soit sous la forme de liquides, soit de gélules ou de sachets. Mais comment sont traités les soins phytothérapeutes en prestation complémentaire ?

mutuelle et phytothérapie

Phytothérapie et la mutuelle santé

La phytothérapie est-elle remboursée ?

Pour le moment, il n’existe pas de professionnel attitré dans la pratique de la phytothérapie. Ainsi, tout professionnel médical qui a suivi une formation de phytothérapie peut nous conseiller et nous orienter sur notre pratique de la phytothérapie.

En ce qui concerne le remboursement des actes de phytothérapies (consultations), ils peuvent être remboursés si la consultation est pratiquée par un médecin conventionné. Ainsi, la phytothérapie sera remboursée par la Sécurité Sociale, à hauteur de 70% du tarif de convention fixé en médecine générale, comme toutes les consultations chez un médecin conventionné.

Mais toujours considérées comme une médecine non conventionnelle, les plantes qui seront prescrites par le phytothérapeute, même s’il s’agit d’un médecin conventionné, ne seront pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

La meilleure solution pour être bien couverte en cas de phytothérapie, c’est donc de souscrire une mutuelle complémentaire santé qui propose cette garantie.

Remboursement de la phytothérapie par les mutuelles

Plusieurs mutuelles proposent la prise en charge de la médecine douce, dont la phytothérapie. Les remboursements de la médecine douce sont généralement limités à un forfait annuel médecine douce, dans la plupart des cas. Le montant de ce forfait peut varier d’une mutuelle à une autre, et selon le niveau de couverture souscrit par l’assuré. A titre indicatif, les mutuelles remboursent la médecine douce à hauteur de 75 à 250 euros par an. Ainsi, il convient de bien choisir la mutuelle qui propose la meilleure couverture en phytothérapie.

Optimiser sa prise en charge de la phytothérapie

Afin de bénéficier d’une bonne prise en charge de la phytothérapie, nous devons prendre le temps de bien comparer les offres des mutuelles, grâce aux comparateurs gratuits de mutuelles, sur Internet. Un formulaire de demande de devis nous permet de donner les informations qui vont personnaliser notre devis de santé, incluant nos attentes de la mutuelle, dont le remboursement de la phytothérapie ou de la médecine douce. Ainsi, les mutuelles peuvent nous proposer des formules de protection complémentaire santé qui proposent cette prestation. Après un comparatif minutieux des différentes offres, nous pouvons souscrire la mutuelle présentant le meilleur rapport qualité/prix, offrant la meilleure prise en charge en médecine douce, et donc celle qui répondrait le mieux à nos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.