La complémentaire pour tous

La santé coûte chère, on le sait. C’est pour cette raison que l’État a mis un dispositif qui permet à tous de bénéficier d’une couverture minimale de base, dont la Sécurité Sociale obligatoire pour tous. Cependant, cela ne signifie plus désormais. Les tarifs de convention sont bien inférieurs aux dépenses réelles engagées pour les soins médicaux, davantage de praticiens pratiquent des honoraires libres, qui dépassent parfois de loin les tarifs conventionnés de l’Assurance maladie obligatoire. C’est de là qu’est née la complémentaire santé, dont le principe est de prendre en charge les frais non pris en charge par le régime obligatoire (le ticket modérateur), et parfois les dépassements d’honoraires. Mais la couverture de la complémentaire santé est payante : il faut payer des cotisations mensuelles pour bénéficier de cette prise en charge, dont la performance dépend de notre budget. Mais contrairement à ce que l’on croirait, il existe des complémentaires santés pour tous les budgets.

Des formules de complémentaire santé pour tous les budgets

Plusieurs mutuelles et assurances santé, notamment les plus connues et les mutuelles low cost, permettent de bénéficier d’une prise en charge complémentaire, pour des tarifs très compétitifs. En effet, ces mutuelles proposent plusieurs formules allant de la protection basée sur l’essentiel, jusqu’à une couverture optimale et complète de nos dépenses réelles de santé. Il est bien évident que les garanties les plus complètes soient les plus chères aussi. Mais sachons que nous n’avons pas forcément besoin d’une telle protection. Grâce aux formules modulables, tous les profils d’assurés peuvent avoir une protection adaptée et sur-mesure. Ainsi, on peut être couvert uniquement pour les soins dont on a vraiment besoin, pour un prix très avantageux. Si on est jeune et en bonne santé, on n’a pas forcément besoin d’une couverture complète : on paie seulement pour les garanties dont nous avons vraiment besoin.

complémentaire pour tous

La complémentaire pour tous

Ainsi, les mutuelles ont pensé aux budgets plus précaires, et aux profils les plus vulnérables, pour accorder des réductions, voire la gratuité, afin de favoriser l’accès de tous à une complémentaire santé. C’est par exemple, le cas :

  • des formules pour les jeunes et les étudiants, adaptées à leurs besoins, et surtout à leurs budgets ;
  • des formules pour les chômeurs qui prennent en compte leurs très faibles revenus ;
  • des formules pour les familles nombreuses qui ont plus de trois enfants à charge ;
  • des formules pour les TNS qui tiennent compte de la précarité et de l’instabilité de leur profession ;
  • des formules pour les retraités qui ont besoin de couverture plus performante pour un budget pas très confortable ;

Des protections complémentaires santé gratuites ou presque

Sous conditions de revenus et de résidence, il est également possible de bénéficier d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Les personnes à faibles revenus et résidant en France, peuvent prétendre à une couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou à une ACS : il suffit d‘en faire la demande. Si la CMU complémentaire est gratuite, l’ACS requiert une participation de l’assuré. Pour ces deux types d’aide, des plafonds de ressources ont été fixés. Si on dépasse ces plafonds, on cesse d’avoir droit à la CMU-C ou à l’ACS. Grâce à ces dispositifs, l’Etat favorise donc l’accès à la complémentaire santé pour tous.

Vers une généralisation de la complémentaire santé dans les entreprises

L’an dernier, la loi de Sécurisation de l’emploi a prévu la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés d’entreprise du secteur privé, en 2016. Grâce à cette mesure, tous les salariés auront donc droit à une complémentaire santé entreprise, en plus de leur assurance maladie obligatoire. Toutes les entreprises, quelle que soit sa taille, devront ainsi être équipées d’une mutuelle santé collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.