La CMU Complémentaire

La Couverture maladie universelle complémentaire ou CMU complémentaire, permet l’accès aux soins à tous, tout en réduisant les inégalités en santé, en proposant à des personnes à faibles ressources, une protection complémentaire santé gratuite, qui va prendre en charge le ticket modérateur.

Des conditions de revenus et de résidence

Tout le monde a droit à la CMU complémentaire (CMU-C) : tous les membres du foyer (conjoint, concubin, partenaire dans le cadre d’un PACS, les personnes à charge âgées de moins de 25 ans), mais à condition de :

  • Vivre en France depuis plus de trois mois ;
  • Être en situation régulière ;
  • Avoir un faible revenu qui ne dépasse pas le plafond.

Aujourd’hui, les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour la CMU complémentaire sont représentés sur le tableau suivant :

Nombre de personnes au foyer Plafond de ressources annuel pour la Métropole Plafond de ressources annuel pour les DOM
1 8 644,52 euros 9 621 euros
2 12 967 euros 14 432 euros
3 15 560 euros 17 318 euros
4 18 153 euros 20 205 euros
Par personne en plus 3 458 euros 3 849 euros

Ces conditions de ressources ne s’appliquent pas aux bénéficiaires du RSA socle.

CMU complémentaire

CMU complémentaire

Avantages de la CMU-C

La CMU Complémentaire est une aide gratuite, où vous bénéficiez d’une protection complémentaire santé, sans avoir à payer de cotisation. Si vous en avez besoin, vous pouvez en bénéficier en en faisant la demande tous les ans, mais vous devez toujours remplir les conditions de ressources et de résidence.

La CMU complémentaire vous dispense donc d’avancer les dépenses de santé comme les consultations chez le médecin, la pharmacie, les analyses médicales en laboratoires, l’hospitalisation, le dentiste, l’opticien grâce au tiers payant et à condition de respecter le parcours de soins coordonnés. En effet, la Sécurité Sociale paie sa part, et la CMU complémentaire prend en charge le ticket modérateur et le forfait journalier en cas d’hospitalisation. Même les dépassements d’honoraires pour les frais les plus courants en lunettes, en prothèses dentaires et auditives peuvent être pris en charge par cette complémentaire santé gratuite.

Les bénéficiaires de la CMU Complémentaire ne paient plus la participation forfaitaire de 1 euro, de la franchise médicale et du forfait de 18 euros.

Enfin, la CMU complémentaire nous donne droit à d’autres avantages financiers : réductions des prix de l’électricité et du gaz, réductions ou gratuités sur les abonnements de transport en commun.

Comment bénéficier de la CMU-C ?

Pour bénéficier de cette complémentaire santé gratuite, il suffit de remplir les conditions d’octroi et d’en faire la demande. Pour cela, les démarches sont simples :

  • Télécharger et compléter le formulaire de demande et celui du choix de l’organisme gestionnaire de notre CMU complémentaire en ligne, ou les récupérer auprès de notre caisse d’assurance maladie ;
  • Joindre toutes les pièces justificatives de résidence, de ressources ;
  • Adresser l’ensemble du dossier à la caisse d’assurance maladie, par courrier ou déposé directement en mains propres.

Pour les renouvellements, la demande doit être déposée deux mois avant l’échéance de la CMU complémentaire.

Un avis sur “La CMU Complémentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.