Une assurance maladie spéciale pour l’hospitalisation

Une hospitalisation coûte chère, si on n’a pas une bonne couverture santé. Mais encore, il faut une couverture qui prend bien en charge l’hospitalisation. En effet, la Sécurité Sociale nous couvre en cas d’hospitalisation, mais médiocrement. Pour bénéficier d’une bonne prise en charge en hospitalisation, il faut aujourd’hui souscrire une complémentaire santé qui rembourse bien, quitte à choisir une assurance maladie spécialement pour l’hospitalisation.

La prise en charge de l’hospitalisation par l’Assurance maladie

En cas d’hospitalisation, nous recevons un bulletin d’hospitalisation ou de situation, dès notre admission. Afin d’être remboursé, il nous faut envoyer une copie de ce document dans les 48 heures à notre Caisse d’Assurance maladie, à notre assureur, et à notre employeur si on est salarié.

Le remboursement de l’Assurance maladie dépend de l’établissement dans lequel on est hospitalisé. Pour une hospitalisation dans une clinique conventionnée ou dans un établissement public, la prise en charge est de 80% du tarif conventionné. Les 20% restant son donc à la charge du patient.

En cas de dépassement d’honoraires ou de chambre particulière, le patient va payer plus parce que la Sécu ne prend pas en charge ces frais. C’est alors qu’il est parfois nécessaire d’avoir une bonne mutuelle hospitalisation, notamment si notre état de santé présente plus de risque d’hospitalisation.

Noter cependant que le régime obligatoire rembourse également une partie (60 à 70%) des frais liés aux actes pré ou post-opératoires : consultation chez l’anesthésiste, soins de rééducation suite à une hospitalisation, etc.

Hospitalisation

Hospitalisation

Une mutuelle hospitalisation

Il est possible de souscrire une mutuelle uniquement pour l’hospitalisation : il s’agit donc d’une mutuelle spéciale hospitalisation. Elle permet d‘être bien remboursé pour les frais liés aux admissions et aux séjours à l’hôpital. Ce type de contrat peut être intéressant pour les personnes généralement en bonne santé, rarement malades, et prêtes à payer le reste à charge des autres dépenses de santé (consultation, dentaire et optique, médicaments). Le principe, c’est d’avoir une protection exclusivement en cas d’accident ou de maladie nécessitant une hospitalisation.

Toutefois, il est également possible de bénéficier d’une bonne couverture en cas d’hospitalisation, en souscrivant une mutuelle santé classique avec le renforcement du poste d’hospitalisation. Plusieurs mutuelles proposent cette option, et on peut ainsi rester bien couvert aussi bien en cas de séjour à l’hôpital que lors des consultations ou d’autres soins médicaux.

Dans tous les cas, les personnes qui ont des besoins de santé spécifiques ne doivent pas se contenter d’une mutuelle hospitalisation qui ne garantit que les remboursements en cas de séjour à l’hôpital.

Fonctionnement d’une assurance maladie spéciale hospitalisation

Comme tout contrat d’assurance, on a le choix entre différentes formules de garanties : celles qui se limitent au remboursement du ticket modérateur, et celles qui prennent en charge les frais réels. Le remboursement va ainsi de 100% à 400% de la base de remboursement de la Sécurité Sociale. La prise en charge de nos frais d’hospitalisation par les organismes complémentaires dépend du niveau de garantie que nous avons souscrit dans le contrat.

De manière générale, la mutuelle santé prend en charge le ticket modérateur, les dépassements d’honoraires, les frais de chambre particulière, etc. Tout dépend de nos garanties.

Afin d’être bien remboursé pour ses frais d’hospitalisation, il convient donc de choisir une bonne mutuelle hospitalisation, en comparant bien les plafonds de remboursement, les exclusions prévues, etc. Un bon comparateur peut efficacement nous aider pour cela.

Avantages d’une assurance hospitalisation

Le principal avantage d’une mutuelle spéciale hospitalisation, c’est d’être bien couvert pour les frais hospitaliers restant à notre charge, y compris les dépassements d’honoraires, et même les soins non remboursés par la Sécurité Sociale :

  • chambre particulière,
  • assistance (aide à domicile, cours de soutien scolaire, etc.),
  • forfait hospitalier (pour toute hospitalisation supérieure à 24 heures),
  • frais de confort personnel,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.